09 juillet 2006

11. WAKE ME UP WHEN SEPTEMBER ENDS

L'été était venu et repartie
L'innocence ne peut jamais durée
Réveille moi quand Septembre finit
Comme mon père y était arrivé ( je suppose: a la fin de sa vie)
Sept années étaient trop vite passées
Réveille moi quand Septembre finit
Ici la pluie tombe encore
Elle tombe des étoiles
Trempé encore dans ma douleur
Devenir ce que nous sommes
Si ma mémoire a du repos
Mais je n'oublierais jamais ce que j'ai perdu
Réveille moi quand Septembre finit
L'été était venu et repartit
L'innocence ne peut jamais durée
Réveille moi quand Septembre finit
Sonne les cloches encore
Comme nus sommes mort quand le primptemps a commencé
Réveille moi quand Septembre finit
Ici la pluie tombe encore
Elle tombe des étoiles
Trempé encore dans ma douleur
Devenir ce que nous sommes
Si ma mémoire a du repos
Mais je n'oublierais jamis ce que j'ai perdu
Réveille moi quand Septembre finit
L'été était venu et repartie,
L' innnocence ne peut jamais durée
Réveille moi quand Septembre finit
Comme mon père y était arrivé,
Vingt ans étaient trop vite passés
Réveille moi quand Septembre finit

Posté par miss green punki à 20:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur 11. WAKE ME UP WHEN SEPTEMBER ENDS

    ..

    est ce ke c la chanson la plus douce de american idiot ? moi jé limpression en tt ca

    Posté par Anne, 21 juillet 2006 à 18:21 | | Répondre
Nouveau commentaire